BioMar prévoit un EBIT à la hausse pour 2018

November 15 2018

BioMar a annoncé une augmentation de 2% par rapport à l’année précédente en termes de volumes vendus durant le dernier trimestre 2018. Alors que les unités de saumon d’Europe du Nord ont enregistré la baisse de revenus annoncée, les autres unités ont accru leurs revenus de 16% par rapport au dernier trimestre 2017. Ce développement permet à BioMar de faire passer sa fourchette de prévision d’EBITDA pour cette année de 665-705 Millions de DKK à 690-715 Millions de DKK :

“Nous savions que ce dernier trimestre serait encore une période difficile pour la division saumon en raison d’une concurrence rude, plus particulièrement en Norvège. Néanmoins, nous voyons le bout du tunnel en termes de volumes et de résultats. Nous avons pris plusieurs mesures afin d’améliorer nos performances financières à long terme et nous nous employons à accroître notre efficacité tout en optimisant nos atouts majeurs qui sont notre flexibilité sur chacun de nos marchés et nos efforts constants d’innovation et de collaboration. Je pense que nous pourrons constater d’ici peu que nos performances en Norvège seront de nouveau à la hausse » a expliqué Carlos Diaz, PDG du Groupe BioMar.

 

A ce jour, les résultats du Groupe BioMar sont supérieurs à ceux de 2017 principalement grâce à des performances solides des nouvelles unités basées en Equateur, en Turquie et en Chine. Tandis que les résultats consolidés sont en ligne avec les résultats de 2017, les entreprises associées et les joint ventures contribuent aux résultats du Groupe à hauteur de 42 Millions comparés aux 16 Millions de 2017 :

“En 2016, nous avons décidé d’adopter une stratégie de croissance alliant croissances organique et non-organique. Ces efforts portent aujourd’hui leurs fruits. Au cours de l’année dernière, nous avons intégré Alimentsa au Groupe et notre contribution au développement de l’industrie de la crevette a déjà été accueillie de façon très positive par le marché. Parallèlement, nous continuons à observer un développement satisfaisant en Chine et en Turquie où nous développons de nouveaux marchés qui affichent une croissance et des résultats solides. Globalement, je dois dire que nous sommes au cœur d’une phase de développement très prometteuse pour le Groupe” a expliqué Carlos Diaz.