Travailler au-delà des frontières

Tous les nouveaux employés arrivent à BioMar avec des rêves et des aspirations. Rasmus Petersen a trouvé un endroit où satisfaire son potentiel de perfectionnement et où coopérer avec des personnes originaires du monde entier. D'autres personnes recherchent la sécurité de l'emploi, la bienséance et des amitiés professionnelles ou une possibilité d'avoir une influence sur l'industrie aquacole.

« Lors de mon premier jour à BioMar, en 2014, j'ai eu le sentiment que BioMar serait un employeur qui pourrait contribuer à mon perfectionnement professionnel », confie Rasmus Petersen. « Lorsque j'ai postulé pour un emploi de technicien de formulation dans l'usine de BioMar au Danemark, j'ai pensé que cela correspondait bien à mes compétences et centres d'intérêts. Qui plus est, le travail valait bien un trajet quotidien d'une heure le matin et le soir. »

« D'un autre côté, je n'avais jamais imaginé qu'au bout de 24 mois seulement chez BioMar, je participerais en tant que super-utilisateur à la mise en œuvre internationale d'un nouveau système ERP et que j'aiderais au lancement d'une nouvelle usine en Turquie. J'ai vraiment apprécié la coopération internationale et la participation au projet, mais je n'aurais jamais cru que ce genre d'opportunités existerait au cours de mes premières années passées à ce poste », explique Rasmus.

Les principales tâches quotidiennes effectuées par Rasmus portent sur l'optimisation des formulations, la conception des indications et le perfectionnement de la combinaison des matières premières dans le système des formulations.

« J'ai pu constater que BioMar est une société dynamique et innovante qui joue un rôle important dans l'industrie. Je connais une vie professionnelle où les défis correspondent à mes compétences et aspirations. Toutefois, ce qu'il y a peut-être de mieux, c'est que j'ai le sentiment d'appartenir à un nouveau genre de famille. Chez BioMar, je ressens ce sentiment de communauté et notre manière d'être ensemble est agréable. Pas seulement au Danemark, mais également lorsque je coopère au-delà des frontières », conclut Rasmus Petersen.