En matière de développement durable, BioMar prend en compte toute la chaîne de valeur

7 juillet 2016

Le rapport 2015 du groupe BioMar sur le développement durable détaille les initiatives et les objectifs ambitieux de la société en vue de façonner une aquaculture mondiale durable et performante, en collaboration avec l'intégralité de la chaîne de valeur aquacole.

« Nous sommes particulièrement fiers de présenter notre rapport annuel mondial sur le développement durable cette année, car il montre que la durabilité est pour nous une orientation stratégique et rend compte de la manière dont nous travaillons avec nos partenaires sur ce sujet. Nous y dévoilons nos ambitions, mais aussi tout ce que nous avons accompli jusqu'ici afin de façonner l'avenir d'une aquaculture mondiale véritablement durable, en suivant une approche qui intègre la chaîne de valeur aquacole tout entière », a expliqué Carlos Diaz, Président Directeur Général du Groupe BioMar  lors de la publication du nouveau rapport.

Carlos Diaz a souligné que BioMar, avec ses partenaires de la chaîne de valeur, a décidé d'adopter une approche proactive du développement durable. « Chez BioMar, nous sommes convaincus depuis longtemps que la démarche proactive est celle qui s'impose pour notre secteur d'activité, alors que celui-ci se montre généralement plutôt enclin à réagir. La situation change, car nous constatons aujourd'hui que nos partenaires de l'ensemble de la chaîne de valeur comprennent également le potentiel d'une collaboration en matière de développement durable, et qu'ensemble nous parvenons à véhiculer le message jusqu'au consommateur final, avec de nouveaux concepts de produits basés sur la durabilité. »

Le Président Directeur Général du groupe BioMar considère cette évolution comme extrêmement positive : « Le fait que nous puissions désormais optimiser les aliments dans le cadre de la durabilité et en rendre compte tout au long de la chaîne de valeur permet à nos clients de mieux positionner leurs produits au sein du marché de l'alimentation durable, qui connaît un essor important. Ceci permet en définitive un retour positif sur les sommes investies dans des méthodes de production plus durables. » Carlos Diaz a souligné l'importance de la transparence des entreprises à une époque où les consommateurs commencent à réaliser que les poissons qu'ils mangent proviennent de l'aquaculture : « Même si notre secteur d'activité est fréquemment interpelé par des médias, des ONG et par certaines autorités, notre histoire est globalement très belle. Nous devons donc rendre compte de ce que nous faisons et le montrer, car c'est la seule manière de concrétiser la valeur que nous créons. »

 Le rapport 2015 du groupe BioMar sur le développement durable peut être téléchargé sur notre portail dédié au développement durable www.biosustain.world (fichier pdf en anglais).

BioMar compte parmi sa flotte le MS Høydal qui est le navire le plus innovant et le plus écologique au monde.