BioMar augmente la capacité de production des aliments pour alevins et circuits-fermés (RAS) au Danemark

BioMar annonce que la nouvelle ligne de production de Brande, au Danemark, est maintenant pleinement opérationnelle. La ligne est dédiée à la production d’aliments pour circuits fermés (RAS) et alevinage. Ceci est le résultat d’un investissement de 100 millions de DKK qui a permis à BioMar Danemark d’augmenter sa capacité annuelle de production de 25%.

L’usine danoise de BioMar est située au cœur de la Silicon Valley pour circuits-fermés (RAS) dans la région du Jutland au Danemark. Le Jutland abrite de grandes entreprises spécialisées dans la technologie en circuits-fermés : des fournisseurs de technologie aux producteurs de poisson qui approvisionnent l’industrie depuis plus de 30 ans. Par conséquent, BioMar se concentre entièrement sur les aliments dédiés à l’aquaculture terrestre et accélère les efforts dans la région avec un groupe de travail dédié et renforce continuellement ses équipes avec toujours plus d’experts en RAS.

 

« Le fait d’être situé dans une région qui a une longue histoire de recherche et de développement en matière de RAS, nous a permis d’être les premiers intervenants dans le domaine des aliments adaptés aux circuits-fermés et continuera d’être d’une importance cruciale dans le développement novateur des aliments dédiés aux élevages terrestres. Nos aliments RAS sont reconnus mondialement et nos ambitions pour ce segment en pleine croissance sont élevées », a déclaré Carlos Diaz, CEO du groupe BioMar.

 

L’installation de production danoise a connu une croissance organique ces dernières années, de sorte qu’il a été décidé il y a deux ans d’investir et d’augmenter la capacité de production. L’usine possède une grande expérience dans les aliments spécialement conçus pour plus de 40 espèces aquacoles, y compris la truite, le saumon et la sériole. Le projet d’investissement a permis d’augmenter la capacité globale de production de 25 % jusqu’à 160 000 tonnes d’aliments pour poissons produits chaque année avec une flexibilité, une qualité et une performance de production améliorées.

Anders Brandt-Clausen, directeur général de BioMar Danemark, explique : « L’installation d’une ligne de production supplémentaire dans une usine qui est exploitée au quotidien a été difficile, surtout au cours des derniers mois du processus, où nous avons tous travaillé dans des circonstances extraordinaires en raison de la situation liée au COVID-19. Grâce à notre personnel hautement qualifié et dévoué, nous avons réussi à gérer ce processus sans compromettre les activités quotidiennes et les livraisons prévues. »

Les aliments aquacoles issus de la nouvelle ligne ont été testés au cours des derniers mois et ont donné des résultats impressionnants. La gamme d’aliments Premium pour alevins BioMar produite sur la nouvelle ligne démontre une performance extraordinaire sur les paramètres de qualité technique. Les granulés sortant de la nouvelle ligne sont maintenant dans un bien meilleur diamètre : le rapport de longueur et l’écart inter-taille ont été amélioré permettant ainsi une transition plus fluide entre les granulés. La technologie améliorée de contrôle des procédés de la nouvelle ligne renforcera davantage la capacité de BioMar à se concentrer sur des paramètres de qualité physique plus élevés, comme la vitesse de coulée et la stabilité dans l’eau.

« La saison de l’alevinage vient de se terminer et nous avons reçu des commentaires très positifs de la part de pisciculteurs du monde entier sur la qualité et le rendement de nos aliments », a conclu Anders Brandt-Clausen. 

 

L’usine danoise de BioMar est située au cœur de la Silicon Valley pour circuits-fermés (RAS) dans la région du Jutland au Danemark. Le Jutland abrite de grandes entreprises spécialisées dans la technologie en circuits-fermés : des fournisseurs de technologie aux producteurs de poisson qui approvisionnent l’industrie depuis plus de 30 ans. Par conséquent, BioMar se concentre entièrement sur les aliments dédiés à l’aquaculture terrestre et accélère les efforts dans la région avec un groupe de travail dédié et renforce continuellement ses équipes avec toujours plus d’experts en RAS.